7 accidents les plus insolites pendant la masturbation !

Vous tripoter le poireau tout seul, face (ou pas) à un petit film coquinest à la portée de tout le monde : personne ou presque chez ces messieurs peut affirmer que cela ne lui est jamais passé par la tête, et que se soulager alors qu’il était seul avec un ordinateur ayant de la batterie n’a jamais fait partie de ses priorités étant plus jeune…

Pour ces dames, c’est un peu plus flou : difficile d’affirmer que 100% de celles-ci se sont déjà donné du plaisir seules, que ce soit avec ou sans petit joujou, même si on a à peu près notre idée sur le sujet…

Seulement, si la grande majorité d’entre nous se fait plaisir par voie « classique », d’autres, par curiosité ou parce qu’ils sont vraiment seuls, veulent connaître de nouvelles sensations en tentant des choses qui sortent de l’entendement…

Voici donc un petit top 7 des accidents les plus dingues survenus lors d’une séance de masturbation :

 

  • Un spaghetti dans l’urètre : un jeune italien de 20 ans, ayant sûrement vu que sexe et nourriture étaient compatibles, a voulu mêler pâtes et plaisir manuel.
    Résultat : un spaghetti dans l’urètre, qui s’est bien évidemment cassé, et un petit tour sur la table d’opération !
  • Sextoy et scie sauteuse : non, ce n’est pas le remix de massacre à la tronçonneuse, car cette fois-ci tout était consenti.
    Le couple de bricolo a placé le godemiché sur une scie sauteuse, afin que le mouvement soit plus rapide… Sauf que par définition, une scie sauteuse sert à couper, et il n’a pas fallu longtemps pour que la lame de la machine détruise le sextoy en question !
    On vous laisse imaginer la suite…
  • Une fracture du pénis seul : ne vous y méprenez pas, mais cet accident arrive bien plus souvent que ce que vous pourriez penser !
    En effet, une étude prouve que 60% de ces fractures survient lors d’une séance de montage de colonne…
  • Trop de branlette tue la branlette : un homme de 29 ans avait apparemment un goût un peu trop prononcé pour les plaisirs solitaires.
    A tel point qu’il a dû se rendre à l’hôpital suite à des vomissements et une poussée de fièvre : et pour cause, il avait contracté la gangrène de Fournier.
    Autrement dit, une infection du scrotum due à cause de ses branlettes trop répétées qui avaient fait des lésions internes dans le pénis, laissant libre-court aux bactéries !
  • Bouteille et goulot : à défaut d’avoir un sextoy adapté, il faut de l’imagination…
    Cet homme de 27 ans en avait un peu trop : glissant son pénis dans le goulot d’une bouteille en plastique, celui-ci commençait à gonfler et bien entendu à lui faire bien mal…
  • Un rectum en béton armé : sûrement l’accident le plus dingue de cette liste !
    A 20 ans, un jeune homme, aidé par son compagnon, s’est littéralement fait couler une dalle de béton dans son rectum, pensant faire un sextoy pile à sa taille !
    Seulement, quand ça a commencé à sécher, la douleur est arrivée…
  • Marteau et vagin : une vieille dame de 77 ans en mode warrior…
    Celle-ci s’est rendue à l’hôpital de sa ville en bus, et a demandé simplement à un docteur d’enlever le marteau qui se trouvait dans son vagin